• Les travaux du laboratoire de recherche dirigé par Martine Hébert, Ph.D., portent sur l’agression sexuelle des enfants et la violence dans les relations amoureuses des jeunes. Ces travaux visent à identifier les différents facteurs de protection qui peuvent agir sur les plans individuel, familial, social et communautaire pour réduire les impacts de la victimisation. Les différents projets visent aussi à promouvoir l’implantation de pratiques d’intervention exemplaires afin de favoriser le développement optimal des jeunes et de programmes de prévention efficaces pour enrayer la violence.

  • Nouvelles

    Capsule ÉVISSA (#38)

    Nouvelle Capsule ÉVISSA disponible ! La capsule traite d’attachement désorganisé, des déficits de régulation des émotions et de dissociation chez des enfants d’âge scolaire victimes d’agression sexuelle. Pour en apprendre davantage, c’est ici.

    Découvrez nos professionnelles de recherche – Manon

    Manon Robichaud détient un diplôme de 1er cycle en psychologie, un certificat en sexualité humaine ainsi qu’une maîtrise en sexologie. Sa passion pour la recherche, principalement au niveau de la gestion des banques de données, de l’analyse statistique, de la création et gestion de questionnaires en ligne (via Qualtrics), lui permet depuis 20 ans déjà […]

    Soutenance de thèse Doctorale – Cyndi Boisjoli

    Toutes nos félicitations à Cyndi Boisjoli qui a soutenu sa thèse doctorale avec brio ! Dans le cadre de son projet de recherche, Cyndi s’est penchée sur les problèmes d’alexythimie chez les enfants victimes d’agression sexuelle. Sa thèse a pour titre : « Alexithymie et problèmes de comportement chez les enfants d’âge scolaire victimes d’agression sexuelle« […]

    Carte Postale (#15)

    Favoriser une meilleure reconnaissance des émotions, fournir un soutien émotionnel et aider à réguler les émotions sont des pistes d’intervention efficaces pour venir en aide aux enfants ayant un historique de trauma. Pour de plus amples informations, cliquer ici.

    Article – Psychology of Violence

    Un article rédigé par Marie-Pier Petit, Martin Blais et Martine Hébert, directrice du laboratoire, est paru dans la revue Psychology of Violence. L’article s’intitule “Prevalence, co-occurrence, and recurrence of teen dating violence across dimensions of sexual orientation: A longitudinal study using a representative sample of adolescents’’ L’étude avait pour but de documenter les prévalence, co-occurrence […]

    Congrès ResilienceCon – Affiche Étudiante

    Lors du Congrès de ResilienceCon 2021, ayant eu lieu à la mi-avril, Arianne Jean-Thorn, étudiante au doctorat en psychologie, a présenté une affiche scientifique intitulée « Heterogenous profiles of adaptation in youth during COVID-19 pandemic in Quebec ». Les résultats font état des divers profils d’adaptation chez les jeunes pendant la pandémie. Pour consulter l’affiche, cliquer ici.

    Carte Postale (#14)

    Les problèmes de sommeil devraient être régulièrement abordés lors de l’évaluation initiale afin de pouvoir les traiter rapidement, s’il y en a. Pour plus d’informations, cliquer ici.

    Article – Child and Youth Services Review

    Un article rédigé par Rachel Langevin, Martine Hébert, directrice du laboratoire, et Sarah Cabecinha-Alatia, est paru dans la revue Child and Youth Services Review. L’article s’intitule ‘’Multilevel factors associated with the intergenerational continuity of child sexual abuse’’. Les résultats font état des facteurs de risque et de protection associés à la continuité intergénérationnelle de l’agression […]

    Découvrez nos étudiant.es – Doctorat en psychologie

    Kevin détient un baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il effectue présentement un doctorat en psychologie, profil recherche-intervention, à l’Université du Québec à Montrél, sous la supervision de Mara Brendgen, Ph.D. et Martine Hébert, Ph.D, directrice du laboratoire. Dans le cadre de sa thèse doctorale, Kevin s’intéresse aux thématiques de victimisation par […]

    Découvrez nos étudiant.es – Doctorat en psychologie

    Valérie a réalisé un baccalauréat en psychologie, profil honors, à l’Université de Montréal. Elle effectue présentement un doctorat en psychologie, profil recherche-intervention, à l’Université du Québec à Montréal, sous la direction de Martine Hébert, Ph.D, directrice du laboratoire. Pour sa thèse doctorale, Valérie s’intéresse à la violence dans les relations amoureuses à l’adolescence. Plus précisément, […]